Accueil

Actualité

Presse

Animations

La femme mosa´que

Blanc foncé

Contact

Qui est Claire Ruwet?

Publiés

Textes en ligne

Voir

Ecouter

Liens

 

 

 

La femme mosaïque

ROMAN

Un premier roman remarquablement maîtrisé, qui parle au coeur, avec un ton juste de la première à la dernière ligne. Inspiré de l’univers de Gaudi, ce roman déploie une atmosphère futuriste et intimiste tout à la fois. Fantaisie, sensualité, profondeur, jalonnent les chemins incertains du désir et de la création.

La femme mosaïque Cover
Illustration de couverture :
peinture de Béatrice Graulich-Vandeputte.

Roman

éditions M.E.O., février 2014,

disponible dans toutes les librairies ou chez l'éditeur.

diffusé en France et au Grand-Duché par Pollen et en Belgique par la Maison de la poésie d'Amay

disponible partout dans le monde en E-book avec photos sur www.numilog.com

Lire la critique de Michel Voiturier

Spectacles et animations autour de "La femme mosaïque"

T

 

 

Peut-on ressouder un amour comme on ressoude le fer ? Peut-on recréer une unité à partir de brisures ?


Éliane, mosaïste et déjà grand-mère, doute d’elle-même, du sens de sa vie, de son art. Ses enfants sont partis. Elle a perdu le sommeil et l’inspiration. Son couple s’effiloche. Un accident, un hasard et Éliane s’envole seule à Escadaldra pour se nourrir de l’architecture du maître de la mosaïque.
Escadaldra réveille un amour de jeunesse. Retrouvera-t-elle la trace de Pedro au milieu de cette ville anonyme où les sirènes en 3D sont plus abondantes que l’eau potable? Elle croisera sur sa route une adolescente et une jeune mère. Que lui révéleront-elles ?

"Ni véritable roman d’anticipation, ni bluette sentimentale, le livre de Claire Ruwet est un portrait morcelé de femme habitée par des désirs, une parabole de la déculpabilisation."

"L’écriture de Claire Ruwet semble s’apparenter à une démarche que Françoise Parturier avait jadis tentée dans ce qu’elle appela « roman flash », c’est-à-dire un «refus de l’analyse, de la description, de la formule, de la jolie phrase longtemps posée »*. Ce sont donc des actions qui se succèdent, ligne après ligne, donnant priorité aux verbes, insufflant une forme de rapidité à un récit qui ne s’embarrasse guère de détails inutiles."

Michel Voiturier

" L’intrigue est relativement classique mais tu la renouvelles par plein d’éléments : l’art, la mosaïque, le suspense avec l’ami d’autrefois, ces étranges notes futuristes. Puis de la tendresse, de douces vibrations. Une profonde sensibilité.
Ton livre sonne vrai, sonne juste et il m’a touchée.
Puis, comme moi, tu es une amoureuse de tout ce qui est artistique !"

Evelyne Wilwerth

"Voyage aux confins de deux mondes entremêlés. L'un résolument marqué par les fantasmes du désir, de la solitude, de la nostalgie, et ouvrant le chemin où la femme mosaïque rassemble les « petits bouts » de sa vie pour lui trouver son sens. Tout comme les tesselles multicolores ne deviennent signifiantes que dans leur ensemble. Et l'autre monde, celui d'un quotidien plus ardu, que cette mosaïque finit par enchanter à nouveau. "

Ghislain Cotton, Le Carnet et les Instants

"Une quête d'un amour ancien dans un milieu futuriste... Un roman inclassable qui ne laisse pas le lecteur indifférent."

Didier D'Halluin